Commentaires (9)

Ragazzi Alain
  • 1. Ragazzi Alain | 30/11/2020
Ça c'est du rêve !!! Un gamin de 10 ans ? Sûr qu'il sera scénariste plus tard...
Moi qui ne me souviens presque jamais de mes rêves, je rêve d'en faire des comme celui ci, bien construit, cohérent, abouti quoique la fin... Je n'ai pas de bouillotte alors si j'ai mouillé le lit ???
Bref, encore un bon moment semi-déconfiné, merci l'ami !!!
Daniel Dubourg
  • 2. Daniel Dubourg | 29/11/2020
Sans doute un rêve que j'aurais pu faire autour de douze ans, quand je bouffais les westerns à tour de dents. Mais j'ai eu, au fond du lit, des briques chaudes qui fuyaient avec peine, et donc, il aurait fallu que le bandit, criminel, mais naïf et trop confiant ait des abdos en béton ! Ce chouette short western me fait dire que tu aurais pu, Patrick, en tourner un grand. Tu aurais demandé à Ennio Morricone de t'en écrire la musique... Beaucoup de lecteurs et lectrices ont tout dit; je ne fera donc pas redondance. Merci; mon ami !
Frignet Joelle
  • 3. Frignet Joelle | 29/11/2020
Cette nouvelle me renvoie aux séries de notre enfance dont nous abreuvait Télé-Luxembourg. Beaucoup d'histoires d'indiens et de cowboys. Kit Carson notamment... Merci Patrick pour cette cure de jouvence.
Aliette Somot
  • 4. Aliette Somot | 29/11/2020
Un vrai western en treize minutes ! Scénario,super dialogues et personnages qui prennent leur temps, le tout enrobé d'une musique réussie ! Ce n'est pas " De l'eau ! ", on est "scotchés".
Serge Beyer
  • 5. Serge Beyer | 28/11/2020
Sans doute pour avoir lu récemment Le contrat, La cabine, Carambolages, et les autres...je me suis assez rapidement demandé à quel instant et pourquoi tu allais te réveiller...Je me suis plus penché sur le cheminement, ce que devait te dicter ta voix intérieure, pour en arriver à la chute, humide cette fois ! Autre façon intéressante d'aborder la lecture de ta nouvelle. On sent "un peu" le scénariste soucieux du détail. Tout est plausible, la musique, bien sûr, les couleurs, le bruit, ça sent la poudre et la sueur. Malheureusement, même le sort des Indiens est authentique. Et, précision extrême, pas besoin de recharger le colt à 6 coups pour rougeoyer à la suite les 6 lettres de Karson !
Mais, en réfléchissant a posteriori, je trouve que le môme de dix ans a un regard nocturne bien voluptueux sur "sa" femme. Les héros modernes, éventreurs de bouillotte, ont bien évolué depuis l'époque du trappeur ou du chasseur de bison.
GENEVRE Marie France
  • 6. GENEVRE Marie France | 28/11/2020
Bravo, présentation et histoire agréables, merci, continuez
Denys de Jovilliers
  • 7. Denys de Jovilliers (site web) | 27/11/2020
L'art de surprendre ! Encore une chute très réussie pour ce récit savoureux dans lequel on retrouve les composantes du genre. Ça fleure bon les studios d'Hollywood.
Shirley Virga
  • 8. Shirley Virga | 27/11/2020
Super, on se serait cru dans un western, je voyais déjà Clint Eastwood surgir sur son cheval !!! Belle chute qui m'est familière.... Belle musique et beau générique !
ANSELMET Fabienne
  • 9. ANSELMET Fabienne | 26/11/2020
J'adore !! Comme toujours c'est génial ! Moi qui adore les grands espaces des USA ! Je m'y voyais !!
Le thème du dernier livre que je suis en train d'écrire se déroule entre le Nouveau Mexique et le Tennessee.
Est-ce exprès l'orthographe de Karson city ( Carson city ) ?
Bravo encore une fois pour l'animation du générique et la musique.
Continue de nous faire rêver !!

Ajouter un commentaire